Adopter un jeune dev doué et autonome Ce n’est pas si compliqué… en fait :)

adopte un dev - 1

Lorsque nous avons décidé de recruter nos développeurs aussi bien iOs qu’Androïd en interne en début d’année pour ne plus dépendre de prestataires chers et pas du tout impliqué dans notre projet, tout le monde nous a, au mieux traité, de fou.

« Ils sont ingérables, ils sont capricieux, ils sont totalement incompétents »…etc…etc…

 

Eh bien nous, nous avons trouvé deux dev qui aujourd’hui sont parfaitement intégrés à notre projet, autonome et qui font évoluer nos applis comme nous le souhaitons alors que l’un d’entre eux est souvent à l’autre bout de la France…

Un coup de chance ? … Peut être…

Une autre manière de faire ? … Surement, j’en suis certain, même si cela peut paraître présomptueux.

 

Je pense que pour trouver la et à fortiori les perles rares dans ce domaine vital pour les entreprises et les garder durablement, trois conditions doivent être remplies.

 

Tout d’abord vous ne recrutez pas un étudiant -même si c’est un stagiaire- qui doit avoir fait le polytechnique ou le HEC des devs pour réussir dans votre organisation.

Vous recrutez une personne âgée de 20 à 30 ans qui possède un ordinateur depuis l’âge de 10 ans et qui s’il est vraiment passionné par le développement d’appli a déjà publié une ou des applis sur un store.

Pour vous il est donc facile de vérifier que ce qu’il affirme en termes de compétences techniques (ou autres car on peut aussi discuter d’UX ou de design) est vrai ou pas…

Pour lui, il est facile de le démontrer quel que soit son supposé diplôme exceptionnel de sa super école.

C’est le book qui compte, pas le diplôme 😊 vous gagnerez du temps.

Généralement, ceux sont des personnes qui aime les défis et tenir des objectifs.

Quand vous recrutez ce genre de profils, si vous voulez les garder, il faut leur soumettre des défis et ils doivent les relever et pour cela les deux parties doivent y trouver leur compte.

Votre projet doit avancer selon vos idées et votre dev doit progresser et apprendre à vos contacts, sous votre pression amicale 😊 de manager…

Partagez votre vision avec votre futur dev, c’est le meilleur moyen de convaincre et d’être pro-actif sur les problématiques que vous n’avez pas vu pour améliorer votre produit.

 

Enfin et ce point et au moins aussi important que les deux premiers,

Faites confiance…

Votre dev sait faire des choses que vous ne saurez jamais mais vraiment jamais faire donc cela ne sert à rien de vouloir tout contrôler et pire que cela, tout fliquer.

Vous fixez le timing et vos objectifs communs de résultats et votre dev va s’occuper de tout.

Vous obtiendrez ce que vous voulez et vous le valoriserez en lui associant une place, sa place au sein de l’entreprise.

Et ça, je pense qu’aux yeux de ces profils cela n’a pas de prix 😊

 

Il est compliqué de recruter des devs, c’est certain.

Des bons, qui vont s’intégrer dans votre entreprise, et qui vont vous aider vraiment à faire progresser votre projet, c’est encore plus dur…

 

Mais je suis certain aujourd’hui qu’en se focalisant sur leur book, en les associant à vos défis et en leur faisant énormément confiance vous trouverez les perles que vous cherchez depuis longtemps…

 

Mais cela demande un vrai changement de méthode de recrutement de ces profils qui pour être bons doivent être atypique.

adopte un dev - 2

4 commentaires sur “4”

    1. Bonjour Bob et merci pour ce commentaire,
      Peut être que la solution pour vous serait de recruter un dev mobile en Xamarin ?
      L’appli remise au goût du jour serait alors facile à adapter sur tout type de plateforme ensuite 🙂
      En plus Xamarin est un outil vraiment bien supporter en cette année 2017.

      Cordialement,
      Robin.

    1. Bonjour David et merci pour votre commentaire.
      Notre principale « source » d’approvisionnement a été Azertyjobs, le site emploi de Madyness et… Pôle Emploi avec sa base de quasi 3 millions de profils 🙂
      On y trouve tout ce que l’on souhaite sur ces deux sites dans le secteur numérique.

      Pourquoi c’est si difficile de trouver de bon dev ?
      Parce que je pense que la plupart des recruteurs (j’emploie volontier un terme générique) essaie de trouver des profils qui ne sont pas « classique » (un dev n’est pas un comptable ou un chef de produit, un dev est plutôt le représentant de la pop culture à l’américaine avec un comportement à la base décalé :)) et c’est une erreur… car ils ne sont pas classique 🙂

      Et combien ?
      Je ne vous donnerai pas les montant en jeu dans notre cas mais sachez qu’à ma grande surprise on parle de salaires tout à fait normaux.
      Un jeune dev qui voit loin ne se préoccupe pas de l’argent…pour l’instant… mais de ses expériences et de la réputation qu’il va pouvoir tirer des projets qu’ils vont mener à bien, c’est cela leur premier intérêt.
      En démontrant qu’ils sont -vraiment- bons, ils savent pertinemment qu’ils « prendront de la valeur »… un bon dev joue un jeu à trois bandes avec acquisition(s) d’expérience(s) – résultats concrets – salaires conséquent si les deux premiers résultats sont remplis.

      J’espère vous avoir apporté les éléments que vous souhaitiez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.